Cuban Network : l’histoire des cinq héros

« Ce qui m’a frappé, et nous l’avons dénoncé à l’ONU, c’est qu’il est inouï que le pays qui espionne le plus au monde accuse d’espionnage le pays le plus espionné du monde. Certes, parfois, nous avons envoyé des citoyens cubains pour infiltrer des organisations contre-révolutionnaires et nous informer d’activités qui nous intéressent beaucoup. J’estime queLire la suite « Cuban Network : l’histoire des cinq héros »

Interplanetary revolution : révolution psychédélique

La révolution russe d’octobre 1917 a bouleversé le monde à plus d’un titre. Tout d’abord politiquement, en étant la première révolution socialiste à s’inscrire dans la durée et dans l’entièreté d’un pays – la toute première révolution socialiste étant la Commune de Paris de 1871. En plus de mettre les ouvriers et paysans au pouvoir,Lire la suite « Interplanetary revolution : révolution psychédélique »

Entretien avec Sam Cockeye de Vidéodrome

Nous avons l’honneur de publier l’entretien que nous a accordé Sam Cockeye au sujet de son travail d’analyse cinématographique sur la chaîne Vidéodrome. J’espère que vous prendrez autant plaisir que nous à lire ses réponses. Bonne lecture ! Pouvez-vous vous présenter rapidement ? Je m’appelle Sam et j’ai créé il y a 4 ans une chaîneLire la suite « Entretien avec Sam Cockeye de Vidéodrome »

Entretien avec Clémentine de la chaîne Cinéma et politique

Nous remercions chaleureusement Clémentine de la chaîne Cinéma et politique pour cet entretien accordé au blog Le cuirassé d’octobre. Nous vous invitons chaudement à aller voir sa chaîne, dont vous trouverez trois vidéos en bas de l’article. Tout d’abord, merci de nous accorder cet entretien. Pouvez-vous vous présenter rapidement ?Je m’appelle Clémentine et en décembreLire la suite « Entretien avec Clémentine de la chaîne Cinéma et politique »

Deux avis sur Afrique 50 de René Vautier

Aujourd’hui, chers lecteurs, j’ai cherché à vous faire découvrir l’un des chefs d’oeuvres du cinéma documentaire et du cinéme militant. Un film qui m’a profondément marqué, autant que la personnalité de son réalisateur René Vautier : Afrique 50. Vous trouverez deux textes sur ce film trouvés sur internet (pour accéder à l’article original, il fautLire la suite « Deux avis sur Afrique 50 de René Vautier »

Internationale : les 100 ans de la Commune de Paris en URSS

Bonjour chers lecteurs, Pour une fois pas d’analyse particulière, j’ai simplement envie de vous faire connaître un court-métrage que j’ai découvert il y a de cela un an. Sobrement intitulé Internationale, il s’agit d’un film réalisé en URSS, de toute évidence pour les 100 ans de la Commune de Paris. Sur une période de 100 ans,Lire la suite « Internationale : les 100 ans de la Commune de Paris en URSS »

La conquête du pouvoir par le prolétariat dans les trois premiers films d’Eisenstein

« Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maitre de jurande et compagnon, en un mot : oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition ; ils ont mené une lutte sans répit, tantôt cachée, tantôt ouverte, une guerre qui chaque fois finissait soit par une transformation révolutionnaire de la société tout entière, soitLire la suite « La conquête du pouvoir par le prolétariat dans les trois premiers films d’Eisenstein »

La Marseillaise (3) : la production du film

Après avoir analysé le film, penchons-nous un peu sur la production de celui-ci. Tout d’abord, de qui provient l’idée du film ? Les avis divergent. En effet, l’un des collaborateurs du film, Jean-Paul Dreyfus, insinue qu’il s’agit de sa femme de l’époque, membre avec Jean Renoir de l’association Ciné-Liberté, qui aurait eu l’idée. Toutefois, d’autre sourcesLire la suite « La Marseillaise (3) : la production du film »

La Marseillaise (2) : le retour de la Nation révolutionnaire

Une première chose frappe dans le film si l’on compare d’autres œuvres sur la Révolution française, c’est le choix des personnages principaux : celui de personnages humbles, de la petite histoire, les membres du bataillon des Marseillais se rendant à Paris pour représenter la province et faire accepter la volonté de la Nation au roi (« monsieurLire la suite « La Marseillaise (2) : le retour de la Nation révolutionnaire »

La Marseillaise (1) : le Front populaire au cinéma

« Le commerce cinématographique classe les films en deux catégories : les films modernes et les films historiques. Les films modernes sont ceux qui prétendent se passer de notre temps. Les films historiques sont ceux qui prétendent se passer avant. […] Quitte à me faire beaucoup d’ennemis je ne crois pas beaucoup à cette classification. […] Aussi,Lire la suite « La Marseillaise (1) : le Front populaire au cinéma »