Accueil

Articles récents

Mouvement ouvrier et cinéma d’horreur. Le cinéma d’horreur en URSS

L’opinion dominante veut que le cinéma d’horreur fût inexistant en URSS (sauf une exception) et, si on se renseigne un peu sur le sujet, on peut être amené effectivement à penser que le cinéma soviétique en est dépourvu. Le genre horrifique ne s’est pas développé comme la science-fiction (le sujet d’un précédent article). Parce queLire la suite « Mouvement ouvrier et cinéma d’horreur. Le cinéma d’horreur en URSS »

Un exemple de science-fiction soviétique : La planète des tempêtes

Juste avant de poursuivre mon étude sur le mouvement ouvrier et le cinéma d’horreur, en portant mon attention sur le genre horrifique en URSS, il me semblait approprié de parler d’un genre cinématographique très présent dans le cinéma soviétique : la science-fiction. Son histoire est assez complexe dans le premier pays socialiste, car le genre n’aLire la suite « Un exemple de science-fiction soviétique : La planète des tempêtes »

Mouvement ouvrier et cinéma d’horreur. Les raisons d’un désamour

Une fois une généalogie succincte faite, intéressons-nous aux liens entre cinéma d’horreur et mouvement ouvrier. Nous le verrons, les relations ne sont pas vraiment fraternelles. Comme j’ai pu l’évoquer dans l’introduction, le mouvement ouvrier s’est inscrit dans la lignée des mouvements rationalistes issus des Lumières, et donc la lutte contre la superstition s’y trouve toujoursLire la suite « Mouvement ouvrier et cinéma d’horreur. Les raisons d’un désamour »

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.