Une parole pour la paix : la Compagnie Jolie Môme

L’auteur de ce blog, conscient du danger récent manifesté par la guerre en Ukraine d’une destruction de l’humanité par l’usage de l’arme nucléaire, ne peut pas rester les bras croisés. Peu importe ce que nous pensons du conflit, de l’Ukraine et de la Russie, appeler les français à participer plus largemennt à un conflit armé, refuser une issue négociée à la guerre par un dialogue entre les bélligérants, ce serait tout simplement catastrophique pour notre avenir commun. C’est pour cela que ce blog accueillera les contributions écrites des personnes réellement partisanes de la paix. Nous publions aujourd’hui une participation de la Compagnie Jolie Môme.

Guerre à la guerre

En fait  » guerre à la guerre  » ça veut dire quoi ?

Avant la Première Guerre Mondiale, il s’agissait, pour les travailleurs des nations en rivalité impérialiste, de refuser de marcher au pas. La grève générale était à l’ordre du jour dans tous les pays à l’appel de l’Internationale Ouvrière. Ce fut un échec. Peut-être parce qu’on a assassiné Jaurès. Peut-être parce que les membres les plus radicaux de l’Internationale étaient surveillés, emprisonnés ou exilés. Et aussi, sûrement, parce que la propagande de guerre battait son plein.

Hé bien, nous pouvons nous souhaiter aux uns et aux autres bons courages parce que ça y est  » c’est reparti comme en 14  » comme dirait l’autre !

Non seulement, nous avons perdu l’Afghanistan et le Mali mais en plus l’Afrique de l’Ouest nous regarde de travers, sans oublier les échecs en Syrie, en Libye, etc.  » Nous « …  enfin… nos dirigeants. Et comble du ridicule, les Chinois et les Russes veulent nous remplacer en Afrique. C’est quand même un peu le  » grand remplacement  » ! Alors comment s’étonner que Poutine en profite pour reprendre l’Ukraine qui s’offrait à nous. Enfin…  » Nous « … l’Europe.  » Nous  » … l’Occident.

Tout ça pourrait être drôle s’il n’y avait pas des vies humaines en jeu. La mise en difficulté de l’Empire Occidental pourrait être sympathique si Poutine n’était pas un oligarque capitaliste effrayant au même titre que ceux bien de chez nous.

Alors  » guerre à la guerre  » c’est un joli slogan, c’est un peu comme  » tous ensemble, grève générale ! « . Ça peut faire du bien à entendre mais ce n’est pas une formule magique… alors en attendant re-politisons-nous, réorganisons-nous. L’avenir sera révolutionnaire. Tous ceux qui subissent la barbarie impérialiste en Afrique, en Asie, en Amérique Latine, en Europe de l’Est, partout dans le monde, n’attendent que ça.

Jolie Môme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :